QUI EST MON PERE?

QUI EST MON PERE ?

Les violences dans l’est de la RD Congo continuent de causer des pertes effroyables en vies humaines parmi la population civile.  Actuellement en République Démocratique du Congo,   il y a des enfants  qui connaissent   pas  leurs   pères et mères biologique qui se  poses  milles  et une questions   ou  son leurs  parents ? Le Groupe  Cinématographique  prépare   un film des tels    enfants, qui, leurs parents  ont été  victimes  de la violence sexuelle.

En effet, le film  qui est  mon père  est  un film  dramatique  qui nous relate  la vie  d’un jeune  garçon de  vingt  FISTON âgé  de 20 ans Résidant    en République Démocratique du Congo, Province  du Nord – Kivu, Ville de  Goma, Q. KASIKA.

Cet enfant vit  avec sa  maman  sans père. Un jour lorsque , il  était  à table  avec sa  mère, Fiston se  posait  milles questions  et  une  suite  à l’absence   de son père dans  la Maison. Il fréquentait différentes  familles  dans lesquelles,   ces amis   vivaient  ensemble  avec leurs  parents  biologiques. Fiston posant sa  mère biologique une question : « Maman  qui est mon père  car nous  vivons  différemment  des  autres ? ». Maman, dégoûtée, baissant  sa tête vers le sol, elle  promettant   à Fiston  qu’ elle  lui repondrera  demain.  Le lendemain, Fiston très  courageux    de  connaître la vrai visage de son père biologique, il avait  même demandé  à ses   amis  comme ELIAS de lui prodigué  de conseils  à  sa préoccupation avant de prendre décision. Un jour  la mère  de Fiston très  inquiète, retraçant l’histoire  Fiston   qu’elle  était  violée  lors   de la  promenade estudiantine de GOMA  jusqu’ à SAKE. Soudain, la route était infestée   des brigands, ils étaient  tombés entrain les mains de ces derniers.

Le commandant  de  groupé négative très  actifs  de  la RDC, ordonnant  ces  milices  d’emporter tout sauf  rien notamment de l’argent, téléphone  mobile, bijoux d’or  et autres  biens des  valeurs. Personne  n’a échappé  à cette  attaque , ils  ont même  emporté   les filles  dans la foret dont   la maman de Fiston était parmi. A l’âge de 25 ans, la  maman victime  de la violence sexuelle  a était rendue grosse  d’un père inconnu. Après  ils  étaient libérés  de la foret,    les autres blessés  grièvement  et les  autres  étaient tués  par les rebelles. En suite, la  maman de Fiston fut  transféré  à l’hôpital Heal Africa pour les  soins appropriés et lorsque son mari était au courant qu’elle  était violée, ce dernier, lui a  laissé  seule  à son triste  sort  en disant qu’il ne peut pas  vivre avec une   femme  violée.

Voilà   en bref  mon enfant FISTON l’histoire. Rugit de colère, il a jugé  bon de  se pendre. Dieu aidant Fiston  fut sauvé  de justesse  par sa Fiancée.

Enfin, Les enfants  issus  de la  violence  sexuelle  son toujours  traumatisés  ainsi  que les mamans  violées par  les rebelles actifs dans la région du Nord – Kivu. Il y  des  ONg locales, nationales et  internationales  qui s’en occupent  pour  prendre soin de  familles  victimes. Que  le gouvernement congolais   éradique tous les  groupes  armés   actifs en République Démocratique  du Congo pour pacifier la Région. Aux  papa que leurs  mamans  ont été violées  de pouvoir supporter  car cette  acte  ne provient  pas  de  leurs propres volontés qu’ils supportent   de  vivre avec leurs partenaires malgré cet accident aussi  aux personnes  de bonnes  volontés  de veuillez  bien   à la survis  des  enfants  adoptés dans des familles  différentes. De n’est pas le discriminer  et les maltraités  car  son  des humains comme nous. Que  notre gouvernement   rende justice   et emprisonner les criminels  25  ans  selon la  loi de notre pays.Image

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

2 Responses to QUI EST MON PERE?

  1. Cela fait réfléchir.
    Que faire pour que chacun ait son père et sa mère le temps qu’il faut ? Les initiatives des 52 ans d’indépendance souffraient de quel déficit pour ne pas produire l’effet attendu : l’indépendance de nos peuples ?
    Dans quelle mesure pouvons-nous contribuer à une démarche plus humaniste et plus efficace qui permette de sauver, durablement quelques vies humaines chaque jour, semaine, mois et année ?
    La mort précoce est-elle une fatalité dans les Kivu ? Comment pouvons-nous le savoir ?
    Ces questions sont à la fois difficiles et faciles ? Nous tentons des réponses ici : http://projet2014.wordpress.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s