LES CARDINAUX AFRICAINS SUSCEPTIBLES DE SUCCÉDER À BENOÎT XVI

Le pape Benoît XVI a annoncé, le 11 février, sa démission de la tête de l’Eglise catholique romaine. Celle-ci sera effective le 28 février prochaiImagen.

Dès les heures qui ont suivi, les rumeurs sur les cardinaux favoris à sa succession ont commencé à circuler. Notamment chez les bookmakers, qui ont fait des Africains et des Italiens leurs favoris à la victoire finale.

Les regards se tournent vers l’Afrique, qui n’a pas compté de pape depuis 496.

Il y a aujourd’hui dix-huit cardinaux —fonction sine qua non pour devenir pape— en Afrique, mais seulement onze ont moins de quatre-vingt ans, condition requise pour voter au concile lors de l’élection du ministère d’évêque de Rome. Il n’y a, en revanche, pas de limite d’âge pour être élu.

Le club des dix-huit

Voici la liste des dix-huit cardinaux africains éligibles:

—Wilfrid Fox Napier, archevêque de Durban (Afrique du Sud)

—Peter Kodwo Appiah Turkson, cardinal-prête de San Liborio (Ghana)

—Robert Sarah, cardinal-diacre de San Giovanni (Guinée)

—Polycarp Pengo, archevêque de Dar es-Salaam (Tanzanie)

-John Oneiyekan, archevêque d’Abuja (Nigeria)

-John Njue, archevêque de Nairobi (Kenya)

-Gabriel Zuber Waiko, Archévêque de Karthoum, (Soudan)

-Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa (RD Congo)

-Théodore Adrien Sarr, archevêque de Dakar (Sénégal)

-Anthony Olubunmi Okogie, Archevêque émérite de Lagos (Nigeria)

-Antonios Naguib, archevêque émérite de l’Eglise catholique copte d’Alexandrie

-Bernard Agré, archevêque émérite d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

-Françis Arinze, cardinal-évêque de Velletri-Segni, en Italie (Nigeria)

-Medardo Joseph Mazombwe, archevêque émérite de Lusaka (Zambie)

-Christian Wiyghan Tumi, archevêque émérite de Douala (Cameroun)

-Alexandre José Maria dos Santos, archevêque émerite de Maputo (Mozambique)

-Alexandre do Nascimento, archevêque émérite de Luanda (Angola)

-Emmanuel Wamala, archevêque émérite de Kampala (Ouganda)

Les cotes des bookmakers

S’il semble très difficile de prédire qui sera le prochain pape —le Vatican a indiqué que le nouveau pape devrait être désigné aux alentours de fin mars— les bookmakers font déjà leurs paris. Et plusieurs africains sont parmi les favoris des parieurs Anglo-Saxons.

Selon l’agence de presse italienne de jeux et de paris Agipro News, les bookmakers britanniques misent sur un affrontement entre Italie et Afrique, donnés respectivement à 2,75 et 3,00 par l’agence Paddy Power.

Un tête-à-tête confirmé par la liste de noms qui circule: le cardinal nigérian Francis Arinze mène le jeu à 2,90. Son point fort? Il est archevêque du diocèse de Velletri-Segni en Italie, proche géographiquement de celle de Rome. Ce qui lui rallierait des voix au sein de la cohorte de cardinaux européens.

Même chose pour le Ghanéen Peter Tukson, dont la cote est également haute parmi les bookmakers (3,25) et qui est à la tête du diocèse de San Liborio, en Italie.

 

Le Canadien Marc Ouellet (6,00) arrive sur la troisième marche. Le premier Italien est l’archevêque Angelo Scola (8,00), suivi du cardinal-secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone (actuel numéro deux du Vatican).

De nombreux spécialistes de l’Eglise catholique pronostiquent également une ouverture vers l’Afrique ou l’Amérique du Sud. Mais le Vatican pourrait aussi être tenté de revenir à la tradition: un Pape italien.

Source  Negro News

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s