LES FRAIS DE PARTICIPATION FIXES A 16.000 FC (17.7$), UNE AUGMENTATION DE 3.000 FC (3.3$), PAR RAPPORT A L’ANNEE 2012

Les écoles qui présentent les élèves finalistes à l’examen d’Etat 2013 sont donc fixées : les frais de participation aux épreuves hors-session s’élèvent à 16.000 FC par candidat. C’est ainsi qu’en a décidé l’Inspection général à l’EPSP, l’instance spécialisée en matière de passation des tests.

Cette mesure a fait l’effet d’un électrochoc aussi bien auprès des gestionnaires des écoles que des élèves et leurs parents. Et pour plusieurs raisons. La première. On ne comprend pas quels sont les paramètres qui ont été pris en compte par l’Inspection générale pour faire passer ces frais de 13.000 FC (édition 2012) à 16.000 FC (édition 2013) ; étant entendu que le gouvernement de la République a réussi à stabiliser le taux de change, et cela, depuis près de 3 ans déjà.

La deuxième est liée aux difficultés liées aux conditions de vie des Congolais, pour la plupart soit agents et fonctionnaires de l’Etat, soit chômeurs. Si l’Etat qui emploie ces milliers de parents ne trouve pas opportun d’augmenter tant soit peu l’enveloppe de rémunération de ses employés, où ces derniers iront-ils se débrouiller pour le surplus que l’Inspection générale vient d’ajouter aux frais payés l’édition passée?

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s