40 METRES CUBES DE BOIS SCIES AFRORMOSIA EXPLOITES EN REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ONT ETE SAISIS A ANVERS (BELGIQUE)

Image

Le ministre de l’Environnement, Bavon N’sa Mputu a annoncé dimanche 21 avril l’ouverture d’une enquête judiciaire auprès du Parquet général de la République sur le dossier de 40 mètres cubes de bois sciés Afrormosia saisis à Anvers (Belgique). C’est depuis le 10 avril que Greenpeace a demandé aux autorités belges de saisir définitivement cette cargaison qu’elle soupçonne d’avoir une origine illicite. Ce bois est pourtant interdit d’exploitation en RDC.

Bavon N’sa Mputu estime que la justice congolaise doit éclairer l’opinion sur ce bois d’une valeur estimée entre 60 000 et 70 000 euros exporté par la société d’exploitation forestière Tala Tina et que les autorités belges ont saisi.

«Nous avons hérité d’une situation où il y a eu des centaines de permis [d’exploitation] distribués dans tous les sens. Le cas du bois saisi à Anvers tombe dans le lot de ces différents permis distribués», a expliqué le ministre.

nguruwasingya@gmail.com

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s