JOURNEE NATIONALE DE L’ENSEIGNEMENT EN RDC

En République Démocratique du Congo, l’enseignant est abandonné à son triste sort par le gouvernement congolais. Son salaire mensuel ne lui suffit pas pour résoudre ses problèmes 50$, 40$, 30$, et plus. Au 21 siècle, les parents payent de frais scolaire pour les enfants, la future génération du pays et du monde.  L’enseignant vivote. Le moyen de transport est un miracle pour lui, ses paires  chaussures troués de même son  pantalon et pagnes  mais il est courageux de nous inculquer la matière  chaque année et pendant 10 mois.

Les conditions dont les élèves suivent les cours sont médiocres.

La faim et la non-paiement du salaire l’enseignant  est devenu corruptible.

Les points pour les élèves sont devenus  sexuellement transmissible  pour qu’il survive.

Grâce à l’enseignant je suis devenu :  président du pays, gouverneur, sénateur, députes, ministres,  maire de la ville, chef de quartier, chevalier de la plume, chauffeur, pasteur, maitre avocat,  docteur, médecin ou infirmier, artiste musicien et cinéaste, blogueur, maçon, charpentier, pilote, capitaine, architecte, mécanicien, électricien, informaticien, TDR…,.

Homme politique de la République Démocratique du Congo, songez comment améliorer le secteur de l’éducation car l’éducation est la seule arme la plus  puissante que nous devons utiliser pour changer la République Démocratique du Congo et la développer.

Merci à tous mes enseignants pour tout ce qu’ils furent pour moi.

nguruwasingya@gmail.com

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s