6 MAI 2012-6 MAI 2013 L’AN 1 DU M23

Image

Le comité 1533 du Conseil de sécurité des Nations Unies précise que le M23 est né par une symbiose de plusieurs faits et associations, défections de l’armée congolaise, trahisons et l’aide du Rwanda.Depuis le 13 Juin 2012 plusieurs informations ont été fournies sur ce mouvement les non-dits restent éloquents. Le colonel Sultani Makenga a déserté les FARDC afin de créer la rébellion M23 en utilisant le territoire rwandais et bénéficiant directement de l‟appui des FDR (voir le paragraphe 104 du rapport intérimaire). Le 4 mai, Makenga a traversé la frontière de Goma pour Gisenyi, au Rwanda, et a attendu que ses soldats à Goma et à Bukavu le rejoignent. Des officiers du renseignement, des collaborateurs du M23, ainsi que des hommes politiques locaux ont confirmé que le commandant de la Division de l‟ouest des FDR, le général Emmanuel Ruvusha, a accueilli Makenga lors de son arrivée à Gisenyi. Les mêmes sources ont indiqué que durant les jours qui ont suivi, Ruvusha a tenu une série de réunions de coordination à Gisenyi et à Ruhengeri, avec des officiers du FDR et avec Makenga. Selon d‟anciens officiers du CNDP et des officiers des FARDC, toujours le 4 mai, les colonels Kazarama, Munyakazi, et Masozera, et près de 30 soldats fidèles à Makenga ont quitté Goma et ont traversé la frontière vers le Rwanda à travers les champs proches de la frontière Kanyamuyagha. Trois anciens combattants M23 qui ont participé à l’opération ont relaté au Groupe qu‟avant sa désertion, Makenga avait rassemblé environ 60 troupes sous le commandement du major Imani Nzenze, son secrétaire, ainsi que les colonels Séraphin Mirindi et Jimmy Nzamuye dans sa résidence au bord du lac Kivu, dans le quartier Nguba de Bukavu. Le 4 mai, à 20h30, deux grands bateaux à moteur ont transporté les 60 soldats et plusieurs tonnes de munitions et armes vers la ville rwandaise de Cyangugu Les trois anciens combattants du M23 qui ont participé à cette opération ont également dit au Groupe que lors de l’arrivée à Cyangugu, les FDR et la police rwandaise les ont amenés dans un camp militaire. Les FDR leur ont fourni des tenues militaires complètes de l’armée rwandaise à porter durant leur traversée au Rwanda. Les troupes et le matériel militaire ont été ensuite chargés dans trois camions des FDR et transportés à la position militaire de Kabuhanga, en passant par Kamembe, Gikongoro, Butare, Ngororero et Nkamira. Cette position militaire est située sur la frontière entre la RDC et le Rwanda, près du village de Gasizi au Rwanda (environ 27 km au nord de Goma). Le 8 mai, les soldats se sont joints aux mutins venus de Masisi au point de rassemblement à Gasizi. Les officiers de l‟armée et de la police, ainsi que les autorités locales de Kibumba, ont rapporté l’arrivée des mutins de Masisi près de la frontière, et le mouvement des troupes de Makenga du Rwanda vers la RDC à travers Gasizi. Une autorité locale a recueilli des rapports de civils rwandais qui avaient été forcés de porter les armes de Gasizi au Rwanda jusqu‟àla frontière de la RDC. Une fois que les groupes de Ntaganda et de Makenga ont fusionné, ils ont avancé à travers le parc et pris le contrôle de Runyoni le 10 mai. A partir de ce moment, ils ont lancé officiellement les opérations du M23. LES POLITIQUES SONT VENUS PLUS TARD AU M23 -Le 13 Aout 2012, L’ancien secrétaire exécutive du CNDP qui avait intégré le PPRD à Kinshasa vient de faire défection et se retrouve à Bunagana chez le M23. Kambasu Ngeve dit n’avoir pas adhéré au PPRD et n’a jamais déposé sa démission à la direction du CNDP. Il ajoute que le CNDP est égal au M23. La gestion quotidienne du mouvement est assurée par les chefs de départements, selon le communiqué officiel de ce mouvement signé le 17 août 2012 : Le premier cabinet politique du M23 Président : Bishop Jean-Marie RUNIGA LUGERERO Chef du haut commandement militaire : Colonel SULTANI MAKENGA Secrétaire exécutif : Mr François RUCOGOZA TUYIHIMBAZE Département des affaires politiques et administration du territoire : Mr SENDUGU MUSEVENI Département des relations extérieures et de la coopération régionale : Me René ABANDI MUNYARUGERERO Département des affaires sociales et humanitaires : Dr Alexis KASANZU Département des Finances, Budget et Ressources Naturelles : Mr Justin GASHEMA Département de l’Agriculture, Pêche et Élevage : Mr Déogratias NZABIRINDA NTAMBARA Département de la Justice et des droits humains : Me Antoine MAHAMBA KASIWA Département de la Réconciliation et de l’Unité Nationale : Mr Jean serge KAMBASU NGEVE Département de Rapatriement des refugies et réinsertion des déplacés internes : Ir. Benjamin MBONIMPA Département du Tourisme, Environnement et Conservation de la Nature : Prof Stanislas BALEKE Département de la Jeunesse, Sport et Loisirs : Mr. Ali MUSAGARA Déjà, le M23 avait installé, samedi 4 août, son administration dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Il s’agit des comités locaux de sécurité constitués des cadres de base, des autorités coutumières locales ainsi que des leaders des communautés, dont la mission est de veiller à la sécurité des populations et d’expédier les affaires courantes.

Source : Magloire Paluku

nguruwasingya@gmail.com

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s