L’ONU : ” DE L’AVERSION POUR LUMUMBA “

Image

Le Congo est indépendant depuis un mois, et tous les partis pro-impérialistes

s’unissent pour abattre le gouvernement de Lumumba.

Ainsi, le 7 août, le comité central de l’ABAKO vote une motion de défiance à l’égard du gouvernement Lumumba et demande la création d’une onfédération des Etats du Congo. Le lendemain, la Puna de Bolikango demande l’indépendance de la  province de l’Equateur. Et un jour plus tard, Albert Kalonji proclame l’indépendance de l’Etat minier du Kasaï ! C’est une alliance de fait entre Kasavubu, Bolikango, Kalinji et Tshombé contre le gouvernement Lumumba.

L’ONU, c’est-à-dire les Etats-Unis, essaient de réconcilier toutes ces forces

antinationalistes. Le 12 août, Hammarskjöld arrive à Lubumbashi pour négocier avec Tshombé.

Le 14 août, le général suédois von Horn, commandant des troupes de l’ONU, arrive à Kinshasa. Officier réactionnaire à la solde de la CIA, il écrira six ans plus tard dans ses Mémoires : “Il n’était pas à dissimuler que nous tous, à commencer par Dag Hammarskjöld, nous nourrissions une profonde méfiance et de l’aversion pour Lumumba.” “Personnellement, je nourrissais une grande considération pour Mobutu. Contrairement à Lumumba, il me semblait un patriote authentique qui ne perdait pas son temps à jouer avec des théories communistes.”

 

nguruwasingya@gmail.com

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s