150 CIVILS ONT ETE TUES PAR LE CNDP

Image
Au moins 150 civils ont été tués les 4 et 5 novembre 2008 dans la ville de Kiwanja, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), la plupart exécutés sommairement par la rébellion de Laurent Nkunda
La plupart des personnes tuées à Kiwanja ont été exécutées sommairement le 5 novembre 2008 par les forces du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) du commandant rebelle Laurent Nkunda”
Il s’agit “du pire massacre dans la province du Nord-Kivu en deux ans”, estime l’organisation de défense des droits de l’Homme, dont le siège est à New York.
La ville de Kiwanja, située à environ 80 km au nord de Goma, la capitale du Nord-Kivu, était passée sous contrôle rebelle le 29 octobre. Mais des milices pro gouvernementales Maï-Maï avaient brièvement repris la localité le 4 novembre.
Le 5 novembre, le CNDP avait lancé une contre-offensive. “Après avoir rétabli leur contrôle sur Kiwanja, les rebelles ont lancé une opération brutale contre les éventuels combattants Maï-Maï restants ou leurs sympathisants supposés”.
Qu’en est il avec la poursuite de ce dossier?

nguruwasingya@gmail.com

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

2 Responses to 150 CIVILS ONT ETE TUES PAR LE CNDP

  1. Yves Verreydt says:

    C’est encore ce Laurent Nkunda là qui ouvrait partout des chapelles pour faire prier les gens !!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s