ABBE MALU MALU REMPLACE NGOY MULUNDA A LA TETE DE LA CENI

Image

L’abbé Malu Malu avait déjà présidé la Commission électorale indépendante (CEI), organisatrice des scrutins législatif, présidentiel, sénatoriaux et provinciaux de 2006-2007, avant de céder le relais à la Céni. Celle-ci – et en particulier son président, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda – s’était largement discréditée par l’organisation des élections contestées du 28 novembre 2011 qui ont donné la victoire au président sortant, Joseph Kabila, et à son camp à l’Assemblée nationale (chambre basse du parlement congolais).

La présidence de la nouvelle Céni doit en principe revenir à une personnalité issue des milieux religieux, en vertu de la loi promulguée fin avril par Joseph Kabila.

L’abbé Malu-Malu a été au dernier moment préféré au pasteur Jean-Paul Moka Ngolo Mpati, vivant en exil en Belgique, a-t-on précisé de bonne source.

La nouvelle Céni comptera notamment une assemblée plénière de treize membres, qui fait office d’”organe de conception, d’orientation et de contrôle” de la commission.

La société civile en devient l’une des “composantes” – aux côtés de la majorité et de l’opposition – avec un taux de représentativité des femmes fixé à 30%. Les treize membres de l’assemblée plénière doivent être désignés par les députés d’ici début juin.

Source : The Voice of Congo

nguruwasingya@gmail.com

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s