BENI – BUTEMBO : TROIS SUJETS KENYANS ET DEUX CONGOLAIS ONT ETE PRIS EN OTAGE PAR DES PORTEURS D’ARMES AU PONT KISALALA (ROUTE BUTEMBO-BENI) DEPUIS LA NUIT DE LUNDI 20 MAI

Image

Cinq personnes ont été prises en otage au pont KISALALA, sur la route Butembo-Beni, vers 22 heures de lundi 20 mai. Il s’agit de trois kenyans et de deux congolais qui venaient à Butembo à bord des véhicules semi-remorques. Les ravisseurs au nombre de cinq ont pris la direction de Butuhe avec leurs otages.

Cinq personnes ont été enlevées sur la route Butembo-Beni, plus précisément au pont de KISALALA ( une dizaine de kilomètres au Nord de Butembo) vers 22 heures lundi 20 mai. Il s’agit de trois kenyans et de deux congolais qui venaient à Butembo à bord des véhicules semi-remorques. Les kenyans voyageaient dans deux camions et les congolais dans un autre. Tous les camions transportaient du carburant appartenant aux opérateurs économiques de Butembo. Un camion transportait du carburant pour la station Congo Full, un autre pour la station AMICO et un autre encore pour les établissements Joli Bois. Les ravisseurs étaient au nombre de cinq et portaient des armes. Ils auraient pris la direction de Butuhe( à l’ouest où il y a un ancien bastion des mai-mai). Leur identité demeure inconnue. Seulement, les sources policières renseignent que les preneurs d’otage ont envoyé un numéro de téléphone auquel on peut les contacter. Deux véhicules sont déjà arrivés à Butembo, le troisième reste encore sur place car le chauffeur serait parti avec la clé de contact. Les propriétaires du carburant qui s’y trouve s’activent pour que ce véhicule soit acheminé à Butembo.

Le dialogue social d’Oicha n’a rien apporté?

Les habitants du territoire de Beni déplorent le fait que le dialogue social organisé Oicha au premier trimestre de cette année par le gouvernement provincial du Nord-Kivu n’ait pas contribué au retour de la sécurité dans l’extrême Nord de la province. Certains d’entre eux l’ont exprimé depuis lundi 20 mai. Entre temps, les enlèvements des habitants de ce coin de la province se poursuivent au champ comme à domicile par des inconnus. La population dit maintenant être exposée à la malnutrition car personne n’ose plus se confier aux travaux champêtres craignant pour sa vie. La délinquance juvénile, le disfonctionnement de certaines écoles, l’oisiveté de plusieurs parents, la misère ne font qu’attiser de plus à plus la crise sociale dans cette région. Les habitants de l’extrême Nord de la province du Nord-Kivu ne savent plus à quel saint se vouer. Ils craignent que cette impasse n’aboutisse à un soulèvement populaire vu que l’Etat congolais semble les avoir abandonnés à leur triste sort. En territoire de Beni, kidnappings et tentatives d’assassinat sont devenus monnaies courantes. Plus de 500 victimes du kidnapping, parmi eux trois prêtres Assomptionnistes de la paroisse de Mbau sont à destination inconnue. Les membres de familles de certaines victimes commencent à organiser des cérémonies de deuil vu leur retour difficilement envisageable, ont indiqué nos sources.

Pour un petit rappel, même l’administrateur de Beni est visé par des kidnappeurs. Il s’agit de quelques personnes qui sont déjà connus. Notre source parle de trois officiers de la PNC locale, quelques éléments des FARDC, un opérateur économique de la cité d’Oicha et un certain major d’une milice active dans le secteur Beni-Mbau. L’administrateur du territoire de Beni dénonce aussi la complicité de certains citoyens qu’il qualifie d’ennemis de la paix. AMISI KALONDA a indiqué que des stratégies sécuritaires sont déjà adoptées pour traquer tous les hors-la-loi de sa juridiction. L’information s’est répandue sur l’ensemble du Territoire de Beni. Contactée par la presse de la place, la personnalité visée déclare que toutes les batteries sont mises en marche pour démanteler tout ce réseau. Le numéro un du territoire de Beni sous-estime cette menace en la qualifiant de simples intimidations qui ne peuvent pas l’amener à paniquer. Tous les efforts seront conjugués pour traquer et mettre la main sur tous les ennemis de la paix dans sa juridiction.

Source radio moto Beni – Butembo

nguruwasingya@gmail.com

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s