L’AFRIQUE VICTIME DU CANNIBALISME CULTUREL

Image

Il s’agit de la mondialité cette ambiance néo – culturelle qui

façonne les enseignés, hors des murs de l’école….C’est le monstre invisible et pourtant repérable qui est le pire des dangers pour l’éducation en Afrique par l’image et l’écrit, l’occident diffuse des contenus et des formes qui ont pour objet d’avaler les valeurs de civilisation d’Afrique. Or, parmi les choses qui rendent l’homme réellement humain, qui donnent à un peuple sa dignité, il y a l’expression culturelle. C’est sur ce terrain  que  l’on vérifie concrètement que la mondialisation se réduit en fait à l’occidentalisation des valeurs de civilisation, en marginalisant voire en détruisant les autres cultures quelques soient par ailleurs les valeurs positives qu’elles sont censées véhiculer et qui peuvent être profitables à l’humanité.

        La situation semble aujourd’hui catastrophique pour l’Afrique dans son rapport culturel à l’occident, c’est parce que sa jeunesse a été fragilisée et  rendue trop poreuse par défaut de repères culturels solides, à cause d’une urbanisation galopante et anarchique et parce que l’école africaine à jusqu’ à maintenant échouée dans la mission d’enracinement dans les valeurs culturels fondamentales. C’est pourquoi des contre valeurs, comme la banalisation de la sexualité, de la violence, de la drogue, de l’alcoolisme et du  tabagimse, largement diffusées à travers divers supports technologiques et médiatiques font des ravages parmi les jeunes devant l’impuissance voire la démission des parents et des pouvoirs publics.

        Au total, la mondialisation néolibérale signifie, perte de souveraineté des Etats, pauvreté et marginalisation. Autrement, cette mondialisation est en passe de réussir ce que le grand penseur et éminent poète Léopold Sédar Senghor a appelé « une civilisation universelle, imposée par la force ».

Il faut dès lors une autre mondialisation. Mais laquelle ? De quel contenu ?

nguruwasingya@gmail.com

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to L’AFRIQUE VICTIME DU CANNIBALISME CULTUREL

  1. Yves Verreydt says:

    Si tous nous pouvions comprendre seulement que cette conscientisation tant nécessaire pourrait rendre d’immenses services au continent aux potentialités énormes, le continent africain donc.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s