NORD-KIVU: DES TIRS D’OBUS ONT FAIT 4 MORTS ET 17 BLESSES A GOMA

Les combats entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et le rebelles du M23 à Mutaho ont fait des victimes à Goma ce mercredi 22 mai. Des sources hospitalières font état de quatre personnes tuées et dix-sept autres blessées par les obus qui sont tombés dans les quartiers Ndosho et Mugunga.Quatre obus sont tombés depuis ce matin dans ces deux quartiers. Le dernier est tombé vers 14 heures locales aux environs de l’Institut Mikeno islamique, affirment les témoins. Selon le porte-parole militaire au Nord Kivu, colonel Olivier Hamuli, tous ces explosifs sont lancés par les rebelles du M23 à partir de leur position de Kibati.

Selon des sources sur place, les déplacés du camp Mugunga 3 seraient en train de fuir vers d’autres quartiers, plus au Sud. Les habitants du quartier Ndosho en ferait de même en dehors de quelques personnes qui restent encore terrées dans leurs maisons.

Image

Ces blessés qui subissent l’assistance médicale à l’hôpital général de référence de Keshero connu sous le nom de CBCA Bethesaida deux d’entre eux sont dans un état très critique.

Image

Destruction de la maison par un obus au Quartier Kyeshero, Ville de Goma

Image

Enfant tombe évanouit par le bombardement ce mercredi 22 Mai 2013 dans le quartier Ndosho

Image

Les  innocents blessés les éclats des bombes ce mercredi 22 mai 2013

Image

La société civile du Nord – Kivu avait lancé un vibrant alerte de la préparation de l’attaque du M23 de la ville de Goma à la communauté internationale, CIRGL, au gouvernement congolais et provincial et à la MONUSCO  chose qui n’ a pas été mis en compte, affirme OMAR KAVOTA, vice – président de la société – civile. Puis, elle dénonce la pénétration des éléments rwandais  sur le sol congolais en y délayant 4 bataillons qui ont traversé la frontière de GASIZI, jour et nuit,  vers la localité de KINGARAMBE pour renforcer  les rebelles du 23 dont deux officiers rwandais ont péri dans les combats et leurs corps   ont été ramené dans le pays voisins. Trois  Chars de combat dont deux de   l’armée rwandaise sont installés à 20 Km de la Ville de Goma. Une confusion qui règne, poursuite des négociations à Kampala et combat au Nord – Kivu entre les rebelles du M23 et le gouvernement congolais. Le 24 février 2013, l’accord cadre a été signé par 11 pays africains y compris l’Ouganda et  le Rwanda qui continuent à agresser la République Démocratique du Congo   et réfutent  les accusations du gouvernement congolais de ne pas soutenir les rebelles du M23,

Cet accord a  l’objectif  d’éradiquer toutes les forces négatives qui sévissent à l’Est de la République Démocratique du Congo, restaurer l’autorité de l’Etat dans les territoires occupés par les groupes armes …. Rien que la paix !!!, 20 ans de guerre, les nord – kivutiens souffrent de guerres politisées.

nguruwasingya@gmail.com

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s