TROIS JOURNEES VILLES MORTES EN TERRITOIRE DE BENI POUR DENONCER L’INSECURITE : FEU DANS TOUTES LES ARTERES ET COUPS DE SIFFLETS A 18 HEURES

Image
La société civile coordination territoriale de Beni vient de décréter trois journées ville morte qualifiées de trois jours de deuil. Cette mesure sera effective à partir de ce samedi 25 mai. Les composantes de la société civile ont pris cette décision au cours d’une assemblée générale extraordinaire tenue ce vendredi 24 mai à Oïcha, chef lieu du territoire de Beni. Cette rencontre consistait à l’évaluation de la situation sécuritaire caractérisée par les tueries, le viol, le vol et les cas de kidnapping dans ce coin du Nord-Kivu. Durant les trois journées ville morte, le feu sera allumé sur toutes les artères principales en territoire de Beni. La population est invitée à siffler à partir de 18 heures. Une autre mesure prise au cours de cette rencontre, c’est la suspension de la paie des taxes de l’Etat à caractère local, provincial et national. La société civile du territoire de Beni recommande que ce territoire soit déclaré entité sinistrée. Cette action de la société civile intervient après l’enlèvement de 15 personnes ce jeudi 23 mai. Le président de la société civile, coordination territoriale de Beni, déplore le fait que les milices qui opèrent dans la région ne sont toujours pas inquiétées par les Forces Armées de la République démocratique du Congo.

 

nguruwasingya@gmail.com
This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s