LES DAMNES DU NORD – KIVU

Image

20 ans des  guerres, à l’est de la République Démocratique du Congo, le fléau les plus meurtriers du 21 ème siècle. Cette crise  a déjà fait plus de 10 millions de morts chez les seuls Congolais (Rdc) et coûté plus d’un million de déplacés internes et des réfugiés, commence à subir une dose d’appréhension logique. Les villages brulés, les champs dévastés, la faune et flore du parc national de Virunga détruites par les milices. Les guerres inter ethniques, le tribalisme, les conflits fonciers, les enrichissements illicites  et conflits,  armés causent la crise de la province. Cette situation provoque le catastrophe humanitaire, les déplacement massif des nordkivutiens dans son propre pays où plusieurs camps sont construits. Le camp MUGUNGA I, situé dans la ville où plus de 15 000 déplacés composés de : vieillards, veuilles, papa, mamans, jeunes filles et garçons et enfants y vivotent.  Les conditions dont ils vivent sont inhumaines. Le viol, pillage, assistanats, tortures, arrestations  intimidations sont devenus monnaie courante. La province du Nord – Kivu est extrêmement  riche en ressources minières, sa terre fertile, climat chaud et froid. Ces derniers sont violées de manière,  ils n’ont pas accès à la nourriture, soins médicaux, éducations, vêtements, agriculture, route….

Image

Abandonnés à son triste sort par le gouvernement congolais, les ONG internationales, nationales, locales et différentes associations font l’assistance aux victimes.

De la nourriture

Trois sortes d’aliments ne sont pas respectés lors du mangé. Ils mangent de maïs, chaque jour  et nuit.

Image

Du point de vue santé

En dormant dans des en pailles et bâches UNCHR, ils sont victimes des épices , moustiques, Plusieurs cas de maladies sont enregistré telles que : la malaria, diarrhée, tuberculose, syphilis, VIH/SIDA, choléra, typhoïde, gale…Ils ne subissent pas un traitement médical efficace.

 

Image

L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer la province du Nord – Kivu, la République Démocratique du Congo, le monde entier. Suite au chômage et la pauvreté, les enfants n’étudient plus qui sont l’avenir de la nation congolaise. Avoir un l’habit a porté, souliers devient un mystère.

Image

L’agriculture est le socle du développement d’un milieu et du monde entier. Personne au monde ne peut vivre sans sur la planète terre sans mettre quelque chose sous la dent. Malheureusement, leurs cultures sont récoltées par les milices qui sévissent dans la région.

Image

La route est la clé du développement par excellence, les routés sont délabrées et infestées par les milices et voleurs main armés non autrement identifiés. Ceux – ci entraînent la  baisse la  chute de l’économie  de la province.

Les droits de l’homme n’est pas respecté en République Démocratique du Congo. Peuple Congolais, ces images :  corruption, l’impunité, injustice, chômage, tribalisme, discrimination, tabagisme, prostitution, injustices ..ne ressemblent pas la Province du Nord – Kivu. Redorer la province en restaurant la paix car la désunion fait l’échec la restauration de la paix.

Nos recommandions  au gouvernement congolais,  à la communauté internationale, l’union africaine, Monusco , Cirgl, de :

1.            Accélérer l’opérationnalisation de la Brigade d’intervention en vue de la neutralisation effective du M23 et de tous les autres groupes armés congolais et étrangers actifs dans l’Est de la RDC, conformément à la résolution 2098 ;

 

2. S’assurer que l’Accord-cadre d’Addis-Abeba est respecté par tous ses protagonistes, en particulier par le Rwanda et l’Ouganda qui continuent ostensiblement à appuyer le M23 et à héberger, pour le premier, des individus qui ont participé jusque très récemment à la déstabilisation de notre pays (et dont certains sont sous le régime des sanctions de l’ONU), en violation flagrante des dispositions de l’Accord-cadre ;

 

3. Faire toute la pression nécessaire sur les autorités congolaises pour que les réformes dont il est question dans l’Accord-cadre, et d’autres encore, soient rapidement entreprises, en particulier : le redressement du processus démocratique, la réforme du secteur de sécurité, la décentralisation, la fin de la corruption et des détournements, la fin de l’impunité et des immixtions dans le fonctionnement de la justice, le respect des droits humains et des libertés fondamentales, etc.

 

4. Appuyer la mise en place d’une nouvelle armée congolaise républicaine et professionnelle. Cet appui de la communauté internationale devrait se faire dans un cadre mieux élaboré et mieux coordonné qu’actuellement et par le passé, avec par exemple la mise en place d’une structure internationale de formation de l’armée congolaise. La communauté internationale devrait encourager les autorités congolaises à adopter, dans les meilleurs délais, un document de politique nationale de la défense ainsi qu’une feuille de route précise sur la réforme du secteur de sécurité sur lesquels son appui doit se fonder.

5. Une fois encore, la défense de la RDC ne sera jamais mieux assurée que par les Congolais nous-mêmes. C’est à cette seule fin que doivent converger tous les efforts de la solidarité internationale. Nous restons convaincus qu’avec une réelle volonté de la part des Nations-Unies et de la communauté internationale d’accompagner le peuple congolais dans sa quête de la paix, de la stabilité et du développement durables, aucun obstacle ne sera insurmontable.

 nguruwasingya@gmail.com

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s