RDC : Radiation à l’Assemblée nationale de cinq députés

Image

Presse CONGOLAISE DE CE LUNDI (CongoForum)

La radiation à l’Assemblée nationale de cinq députés de l’opposition constitue le principal sujet d’actualité exploité par la majorité des journaux parus ce matin à Kinshasa. On y trouve également des propos sur la nouvelle CENI et l’abbé Malumalu, et un certain nombre de nouvelles de l’Est.

Parlement

L’Avenir titre à la Une « Tsunami à l’opposition : cinq députés absentéistes invalidés ».
Il s’agit de : Diomi Ndongala, Félix Tshilombo Tshisekedi, Antipas Mbusa Nyamuisi, Kiringa Iluju Claude et Jean Maweja Muteba, qui ont été invalidés pour absence prolongées et non justifiées. Pour L’Avenir, citant des observateurs avertis de la scène politique congolaise, la politique de la chaise vide ne paie jamais. D’autant qu’on ne peut pas vouloir une chose et son contraire à la fois.

Forum des As sur le même sujet, rapporte : « Un coup de théâtre au dernier jour de la session de mars », à la chambre basse du Parlement où les députés Félix Tshisekedi, Mbusa Nyamwisi et Diomi Ndongala ont été radiés. Selon le journal, ces députés ont totalisé des absences non justifiées et non autorisées à plus d’un quart des séances de la session ordinaire de septembre 2012, de la session extraordinaire de décembre 2012 ainsi que de la session de mars 2013. Le député Alexis Mutanda a échappé à cette sanction pour avoir présenté ses attestations médicales, note ce quotidien. Ces invalidations ont été constatées au cours de la dernière plénière de la session de mars 2013, le 15 juin dernier à l’Assemblée nationale.

Au Sénat, indique par ailleurs Forum des As, la session de mars s’est clôturée sur une note de satisfaction et sur un bilan élogieux, 29 projets de loi ayant été adoptés par la plénière.

La Prospérité annonce « Après une véritable enquête : Evariste Boshab lavé par les députés ! ». sur le fameux dossier du prétendu détournement des émoluments des députés de la législature 2006-2011.Selon le journal, la commission instituée pour faire la lumière sur ce dossier a conclu que les arriérés enregistrés étaient plutôt liés à la mauvaise liquidation du budget de l’Assemblée nationale par le gouvernement de l’époque. Ce journal écrit que l’agitation doublée manifestement d’une surdose de manipulation politicienne n’aura duré qu’un laps de temps, car, finalement la vérité sur le fameux dossier du prétendu détournement des émoluments des députés de la législature 2006-2011 vient d’éclater. Accusé injustement de détournement, l’honorable Evariste Boshab, président honoraire de l’Assemblée nationale, a été complètement lavé par ses collègues députés tant de la Majorité que de l’opposition, faisant partie de la commission instituée, pour enquête.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s