RDC – INDE : Libération immédiate et sans conditions des 21 étudiants congolais en Inde

Image

Les congolais  protestent contre l’arrestation et maltraitance des 21 étudiants congolais en Inde le samedi passé aussi le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) exige la libération « immédiate » et « sans condition » des étudiants congolais arrêtés en Inde depuis samedi 15 juin Le vice-ministre des Affaires Etrangères s’est ainsi exprimé dans une lettre de protestation qu’il a remise mardi 18 juin à l’ambassadeur indien à Kinshasa, Sem Manohar Ram. Les Congolais arrêtés sont accusés par la Police indienne d’avoir violé des indiennes et profané des dieux indiens.

La rection du vice – ministre des affaires étrangères

« Le gouvernement congolais demande aussi le contrôle médical devant certifier l’état de santé de ces étudiants, la poursuite en justice de tous les auteurs desdites agressions, le dédommagement pur et simple au cas où nos enfants auraient perdu des biens, et les excuses officielles du gouvernement indien au gouvernement congolais »

« Notre ambassadeur, mais cette fois-ci avec d’autres ambassadeurs africains, sont aussi allés voir le ministre indien des Affaires Etrangères pour réitérer les mêmes protestations »

Image

La réaction des habitants de Kinshasa  sont vraiment choqués de cette arrestation arbitraire, les indiens profitent beaucoup de la richesse de la République Démocratique et ils y investissent pour le compte de leur pays. Pourquoi ont-ils crachés sur les congolais qui se trouvent chez eux or ils ne sont pas discriminés en RDC ?

La réaction des habitants de la ville de Goma

Le gouvernement Congolais a cette fois-ci réagi en protestant officiellement et en invitant l’ambassadeur indien à Kinshasa, mais nous demandons à ce qu’il soit donné un délai fixe aux autorités indiennes (24 heures) pour :

– leur libération sans condition
– un checking médical et des soins de santé complets aux frais du gouvernement indien;
– une enquête exhaustive sur les évènements
– la traduction en justice des policiers et autres Indiens impliqués
– la réparation de tous les préjudices qu’ils ont subi et la garantie officielle de non-répétition
– la présentation d’excuses officielles au peuple Congolais

Sans quoi nous devons prendre des mesures de rétorsion énergique, commençant par le renvoi de l’ambassadeur indien et le rappel du nôtre en poste en Inde; le boycott des produits indiens par les Congolais en RDC et ailleurs.

Nous remercions les Compatriotes qui se sont mobilisés pour donner l’alerte et faire circuler l’information sur ces évènements tragiques. A notre niveau, nous restons mobilisés et ne manquerons pas de mener toute action que la situation pourra imposer.

Voici les noms des étudiants arrêtés :
Bienfait Kazadi
Eddy Kabengele
Paulin Nduba
Christian Nduba
Fridolin Mukeba
John Kalamba
Audrey Kanku
Patrick Mbwete
Gustave Betofe
Péguy Lobo
Alain Mubembe
Daniel Maboso
Diego Bobo
Jenny Kokopa
Patou Pwela
Joël Vumi
Andy Loko
Mike Mayunga
Emilia Mayunga
Merveilles Lume
Manu Tshibuyi

 

nguruwasingya@gmail.com  

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s