GOMA – Journée Ville morte vendredi prochain le 28 juin, et GRANDE MARCHE

Image

Par la Lucha

GOMA – Journée Ville morte vendredi prochain le 28 juin, et GRANDE MARCHE POPULAIRE lundi le 1er juillet 2013. La décision vient d’être annoncée ce samedi 22 juin 2013 par les principales composantes de la Société civile de la ville de Goma, dans une conférence de presse. Motif : la question de la voirie urbaine dont les travaux de réfection exécutés par une entreprise fantôme dénommée TRAMINCO n’ont donné qu’à peine 3km d’asphalte depuis 2 ans et demi.

 Ces composantes de la Société civile, dans leur “ras-le-bol”, réclament désormais le DEPART PUR ET SIMPLE DE LA SOCIETE TRAMINCO et son remplacement par une entreprise plus sérieuse ou par l’Office des Routes (établissement public). Elles menacent en même temps le ministre national des infrastructures, Fridolin Kashweshi, de demander sa démission jusqu’au bout s’il ne s’exécute pas d’ici jeudi prochain. Dans leur lettre de deux pages lui adressée, avec copies au président de la République, au gouverneur du Nord-Kivu Julien Paluku et différentes autres autorités, les composantes de la société civile exigent l’établissement de toutes les responsabilités dans cette affaire de voirie. Elles réclament aussi la réparation par la TRAMINCO et l’Etat congolais, de tous les dommages causés à la population de Goma (inhalation de la poussière volcanique déversée sur les routes de la ville, problèmes de dos, de respiration et autres maladies dues à cette poussière toxique, destruction des véhicules, manque à gagner pour ceux qui ont des commerces le long des routes, montée du coût de transport, etc.).

 Les signataires sont, entre autres : la Coordination urbaine de la Société civile, les associations des motards (COTAM et COPTAM), des chauffeurs (ACCO), des commerçants et entreprises (FEC), des tenanciers de stations-service (APENOKI), des marchés publics, des quincailleries, des revendeurs d’essence (Kadhaffis), etc. Bref, les membres de tous les grands secteurs d’activités de la ville de Goma. Il y a de quoi penser que ces évènements vont faire parler d’eux !
Image
 Dans la LUCHA, nous sommes bien sûr associés à ces initiatives et ferons tout pour qu’elles aboutissent. Au cours des deux dernières années, nous avons fait plus de 10 manifestations/actions en rapport avec cette question de la voirie de Goma, dont un sit-in permanent (jour et nuit) à l’assemblée provinciale du Nord-Kivu au mois de février dernier, au cours duquel nous avons été sauvagement agressés par la police et certains d’entre nous arrêtés et maltraités. Les autorités méprisent le peuple, et ceux qui sont censés nous représenter (les députés) sont pour la plupart complices de cet état des choses. Voilà que de plus en plus de gens comprennent enfin que nous devons NOUS PRENDRE EN CHARGE !

 TRAMINCO, dégage, sinon nous allons t’y forcer ! Les politiciens qui t’ont attribué ce marché illégalement et avec qui tu as englouti nos millions de dollars, nous les connaissons. L’heure des voleurs a sonné !!!

 Vive la RDC, et vive la dignité du peuple que nous sommes !

 A la lucha.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s