Le passeport International de la RDC est le plus cher du monde

Image

ivré  après un long gymnastique étant donné que le pays est vaste.

Les habitants de l’Est du pays voyagent de kilomètres en utilisant la voie aérienne, terrestre et lacustre au Sud Kivu à Bukavu. Ainsi que les habitants  de l’Ouest du pays vont à Kinshasa.

La vie d’un congolais court un haut risque. Après un long voyage effectué à Bukavu, il y a une semaine par bateau pendant la nuit juste pour avoir un passeport chose très difficile.

12 heures sous les eaux du lac Kivu abord du  bateau Emmanuel  2  de Goma à Bukavu.

Arrivant sur lieu de la livraison de passeport biométrique, plusieurs procédures sont poursuivies pour l’avoir. Une somme de 10 $ est demandée avec carte d’électeur pour l’enregistrement du client, en suite un papier en provenance de la DGRAD est livré juste après l’identification du propriétaire. De la DGRAD à la banque BIAC  pour le dépôt d’une somme de 123$. L’opération suivante est de remplir une fiche, l’identité complète  du client sans oublier deux identités des parents (papa et maman), taille, couleur de cheveux et yeux. Cette opération est faite moyennant 10$.

Ensuite,  on va à l’ANR pour une autre identification et répondre à quelques questions posées pour attester si réellement le bénéficiaire est un vrai congolais.

L’entrée de l’ANR de Bukavu est payable à 1200 Fc (1.3 $)  pour l’enregistrement dans le cahier ministre de la sentinelle. Sans même se mettre sur la chaise dans le bureau de l’ANR encore 500 Fc (0.5 $) de la  fiche est obligatoirement payé.  20$ ou 25 $ est coute que coute payé sans livraison d’une facture. La corruption est un cancer  du développement d’un pays. Dans cet état de pouvoir s’enrichir illicitement, le passeport congolais peut être donné facilement à un étranger, l’argent fait la loi à  Bukavu. De l’ANR pour capturer l’image du client par 5$,  nos sœurs et frères qui y  travaillent se croient aux anges. Sans contrôle on fait ce qu’on veut. Plusieurs tarifications sont au menu à Bukavu pour une personne venant d’un autre milieu. Si elle est en hâte, elle paie une somme de 20$ pour qu’elle soit vite rendue service, chose incroyable et pitoyable. Du vol dans des institutions congolaises, la population a un morceau dur à croquer. A cela, s’ajoute  les frais des courses de la moto et de la photocopie des documents dans la ville. Une souffrance infligée aux congolais par les congolais. Quand est-ce que la RDC changera ? Le passeport devient disponible après deux mois d’attente pourtant dans d’autres pays n’est pas le cas où  même les passeports sont livrés en moins chers.  Les congolais sont tracassés beaucoup dans le monde pour avoir un passeport international, défis à relever. Les rentabilités  culturelles et  sociales ne sont  pas mis en considération, on se contente  rien que de la rentabilité  financière.

Les bureaux de la livraison de passeport doivent être implantés partout dans des villes du pays pour faciliter la tâche. Baisse du prix du passeport. La souplesse au travail, recrutement des  personnes qui ont de l’expérience. Punir sévèrement  les travailleurs corrompus. Former et informer les congolais car une personne sans information est comme un cadavre.  Avoir un passeport international est un droit pour tout congolais sans exception mais pas une faveur. Le Congo appartient aux vrais congolais.

 

nguruwasingya@gmail.com

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s