80 % des tracasseries des habitants de Goma proviennent des agents l’ordre

Image

Vers 18hoo, les habitants de la ville de Goma se précipitent vite de retourner à la maison  craignant les tracasseries de la police nationale congolaise. Argent, téléphone  et autres biens de valeurs sont  mise en  valeur que la carte de l’électeur ou carte d’identité. Indignation des habitants de la ville de Goma, qu’en est-il à antérieur de la province du Nord – Kivu ? La police de proximité sécurise la population et ses biens  par contre les scènes de vol des boutiques, des maisons prennent de plus en plus de l’ampleur dans la ville de même les crépitements  de balles pour maîtriser  la résistance de la population. Un peuple meurtri pendant des années ne passe pas une nuit paisible. L’inquiétude des habitants de Goma et stupeur pousserait une fois encore la population de se rendre justice comme à la fin de l’année 2012 de  bruler vif   les voleurs, une situation qui déshonore l’Etat congolais  et le  travail abattu par la police après  le retrait des rebelles du M23 à décembre 2012 à Goma.

Le service  policier ne peut pas  devenir un lieu de refuge des civils indisciplinés 

Après avoir commis des crimes graves, les civiles indisciplinés prennent refuge   dans le rang de la police nationale congolaise. Ces derniers deviennent des mercenaires envers la population  et ne respectent pas les lois d’un policier modèle dans la société. Ils transforment la bonne image de la police nationale congolaise en rond tout en désherbant l’état congolais. Le recrutement d’un policier ne doit pas se faire en vrac. Nul n’est au dessus de la loi, la justice est un miroir de la société, les civiles indisciplinés  qui commettent  des viols, crimes, vols dans la société sont impunis   et même s’enrôlent facilement  dans le rang de la PNC. Les critères d’un bon policier, les études, l’aptitude physique, éducation morale, éducation du patriotisme, formation policière ….les critères d’un agent de l’ordre à suivre avant d’exercer sa fonction. Le service policier compte plusieurs branches,  il serait mieux d’orienter la personne selon ses capacités.

La police vit au dos de la population à cause d’un salaire insuffisant.

Ventre creux n’ a pas d’oreille, les agents de l’ordre indisciplinés  se servent du vol et pillages pour résoudre les problèmes  de la famille en  se donnant à la population. D’autres créent des motifs  aux civils rien que pour chercher de l’argent mais pas rendre service au peuple. Les agents  de l’ordre tranchent  même les problèmes de grossesses, travail non attribué à la police. Le gouvernement congolais devrait faire son mieux d’améliorer les conditions  des policiers qui se donnent corps et âmes en sécurisant  les autorités du pays, biens publics et la population. Les policiers ne peuvent pas devenir ennemis de la population mais  ami.

nguruwasingya@gmail.com

 

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to 80 % des tracasseries des habitants de Goma proviennent des agents l’ordre

  1. Yves Verreydt says:

    C’est la vérité toute crue !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s