Pensée de Lumumba : Sur le mauvais usage de la religion

Image

“Des évêques abandonnent leur mission d’évangélisation pour s’ingérer dans les affaires de l’Etat. Les Missions abandonnent leur mission pour mener une

campagne d’obstruction à l’égard de l’Etat. Jour après jour, nous nous voyons

insultés à travers leur presse. Ils ont porté gravement atteinte à la sûreté de l’Etat, ils ont commis des infractions graves.” (La pensée, p.289)

“Ces anti-nationaux, déjà à la solde des colonialistes, touchent l’argent des

colonialistes, et avec cet argent ils écrivent des saletés. Aujourd’hui, des

mouvements, soi-disant des mouvements familiaux catholiques, vont jusqu’à

attaquer le gouvernement au nom des ligues, des jocistes, des groupements

catholiques. Ils veulent détruire la nation congolaise, nous n’allons plus tolérer cela. C’est la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Notre gouvernement ne va jamais s’ingérer dans les affaires de l’Eglise.” (La pensée, p.290)

“Le gouvernement ne peut d’aucune façon tolérer qu’on s’immisce dans les affaires de l’Etat Nous ne regardons rien d’autre que l’intérêt du peuple, et non l’intérêt des milieux financiers ou de l’Eglise de ceci ou cela Nous ne voulons pas qu’on fasse au Congo ce qu’on fait en Belgique, la dictature de l’Eglise sur le gouvernement. Et c’est un gouvernement catholique, ce sont ces milieux catholiques qui ont, de façon systématique, durant 80 ans, retardé l’émancipation politique du Congo. Ce sont ces gens qui disaient qu’il ne fallait pas introduire la politique au Congo parce que “la politique leur permettra de voir clair.” Et ce sont ces mêmes milieux catholiques et religieux qui, même récemment, pendant la campagne électorale, prêchaient contre les nationalistes.”(La pensée, p.290). “Il fallait simplement réciter le catéchisme colonial pour qu’on vous bénisse. Le fait pour un Congolais d’avoir exprimé son idée : “C’est un anti-Blanc, c’est une mauvaise religion” Interdiction ! C’est ça qu’ils veulent faire aujourd’hui pour démontrer à travers le monde que nous sommes des communistes.” (La pensée, p.296)

“Nous allons procéder à la décolonisation mentale parce qu’on endoctrine

faussement le peuple depuis 80 ans. Avec notre cerveau, avec nos mains, nous allons développer le Congo.” (La pensée, p.300).

 nguruwasingya@gmail.com

 

 

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s