Lutte pour le Changements

Mouvement citoyen & non-violent. Nord-Kivu, Rép. Dém. du Congo Tel.: +243 99 4645 977 Email: lucha.rdc@gmail.com Twitter: @luchaRDC Page Facebook : www.facebook.com/lucha.rdcongo

Déclaration n° 09/LUCHA-RDC/2013 CAPITALISER LA DEFAITE MILITAIRE DU M23 POUR RESTAURER LA PAIX DURABLE EN EVITANT LES ERREURS DU PASSE : NOTRE RAPPEL AU GOUVERNEMENT ET A LA « COMMUNAUTE INTERNATIONALE » 1 – Nous, les jeunes Congolais militant au sein du mouvement citoyen et non-violent Lutte pour le Changement (LUCHA) ; 2 – Saluant l’offensive militaire réussie contre la rébellion du M23 par les Forces armées de la République Démocratique du Congo, dûment appuyées par la Brigade d’intervention de l’ONU ; 3 – Rendant hommage à nos vaillants concitoyens membres des FARDC et aux soldats de la Brigade d’intervention de l’ONU morts ou blessés sur le champ de bataille, ainsi qu’à leur commandement respectif lors de cette offensive, pour leur bravoure, leur sacrifice, et leur professionnalisme ; 4 – Félicitant la population du Nord-Kivu dans son ensemble, et particulièrement la population des territoires de Rutshuru et de Nyiragongo pour sa résistance et sa dignité dans les pénibles épreuves endurées, et surtout pour sa lucidité et sa ténacité face aux décideurs politiques ; 5 – Dénonçant les manœuvres honteuses entreprises dans le but d’instrumentaliser à des fins politiciennes et partisanes la victoire militaire des FARDC contre le M23, qui est avant tout la victoire de notre Peuple contre les velléités de ses agresseurs quels qu’ils soient, d’une part, et contre la léthargie de ses dirigeants et de la « communauté internationale », d’autre part ; 6 – Satisfaits de ce que la voie que nous avons toujours préconisée pour neutraliser les groupes armés est entrain de faire ses preuves, notamment : – La transformation du mandat de la MONUSCO en un mandat d’imposition de la paix, l’engagement de troupes ayant plus d’affinités avec le Congo, un meilleur commandement des forces et un meilleur appui politique et diplomatique ; – Pour les FARDC, la mise à l’écart du théâtre des opérations d’officiers véreux et affairistes comme le Général Amisi Kumba et tant d’autres (amélioration de la chaîne de commandement), une meilleure dotation des FARDC en moyens logistiques, une meilleure coordination avec les troupes onusiennes, etc. ; – L’exercice de pressions effectives sur les autorités rwandaises et ougandaises afin qu’elles cessent de soutenir d’une quelconque manière les rebellions dans l’est de la RDC ; 7 – Convaincus que le renversement du rapport de forces en faveur de l’Etat Congolais était un préalable nécessaire à la neutralisation des groupes armés dans l’est de la RDC, ainsi qu’à la mise en œuvre de solutions politiques aux causes des rébellions et de l’instabilité ; 8 – Préoccupés cependant de ce que l’opportunité de pacifier et stabiliser durablement l’est de la RDC offerte par ce renversement du rapport de forces avec la défaite militaire du M23 risque d’être vite perdue, si elle n’est pas rapidement suivie de mesures politiques appropriées qui tiennent compte des expériences du passé ; DEMANDONS INSTAMMENT ce qui suit : I. Au président de la République et au gouvernement : 1. D’annoncer la fin des « pourparlers de Kampala », dans une Déclaration unilatérale mais solennelle, dont pourront ensuite prendre acte les représentants de la « communauté internationale », de la CIRGL et de la SADC. Ladite Déclaration devrait, pour être crédible, être assortie d’une Feuille de route échelonnée pour la restauration durable de la paix à l’est de la RDC, avec un engagement renouvelé et aussi précis que possible du gouvernement à mettre en œuvre les dispositions et les recommandations pertinentes de l’Accord-cadre, de la résolution 2098 et de la constitution de la République, notamment en ce qui concerne : – La réforme du secteur de sécurité ; – Le démantèlement de tous les groupes armés locaux et étrangers ; – La solution rapide au problème des réfugiés Congolais ; – La mise en œuvre effective de la décentralisation en application des dispositions de la constitution ; – L’organisation rapide d’élections provinciales et sénatoriales ; – Le respect de l’indépendance de la justice ; – Les poursuites judiciaires contre les principaux auteurs présumés de corruption, de détournements, de pillage, de crimes de génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité, y compris au sein de l’armée et dans le cercle du pouvoir ; 2. De libérer et réhabiliter les prisonniers d’opinion et les prisonniers politiques, en l’occurrence le député élu de Goma Muhindo Nzangi Butondo ; 3. De prendre la décision de principe d’exclure toute possibilité d’intégration ou de réintégration au sein des forces de sécurité de la République, pour les rebelles, milices ou mutins de quelque groupe armé que ce soit, et de ne concéder aucune amnistie aux personnes ayant volontairement participé ou soutenu un groupe armé ou une rébellion, afin de décourager une fois pour toutes ce genre d’actes qui déstabilisent le Congo et martyrisent son peuple ; 4. Poursuivre sans désemparer traque de tous les autres groupes armés réticents à déposer volontairement et sans condition les armes et à se démobiliser, jusqu’à leur démantèlement total, avec l’appui de la Brigade d’intervention de l’ONU ; 5. Produire, d’ici le mois de janvier, le document de la politique nationale de la défense ;

II. A la « communauté internationale », et spécialement au Conseil de Sécurité de l’ONU, au Secrétaire Général de l’ONU et au Groupe des Envoyés Spéciaux : 1. De considérer l’impertinence pour le gouvernement Congolais de signer un accord, quelle qu’en soit l’appellation, avec un mouvement sans existence juridique, sans légitimité, et dirigé par des individus sous sanctions de l’ONU et soupçonnés de graves violations du droit international ; 2. D’adhérer sans réserve au principe de la non-intégration ou réintégration des rebelles du M23 ou de tout autre groupe armé au sein des forces nationales de sécurité dont la « communauté internationale » ne cesse de soutenir la réforme, le vetting et la professionnalisation ; 3. D’enjoindre le Rwanda et à l’Ouganda de remettre à la RDC les rebelles abrités sur leur territoire et d’appliquer intégralement leurs autres engagements contenus notamment dans l’Accord-cadre et dans les résolutions du Conseil de sécurité ; 4. D’encourager les pays de la sous-région à se démocratiser et à trouver des solutions idoines aux problèmes de leurs oppositions politiques ou armés afin de parvenir à la stabilité dans l’ensemble des Grands-Lacs ; 5. De tout mettre en œuvre pour que les crimes graves commis en RDC au cours des vingt dernières années soient jugés, notamment ceux documentés dans le Rapport Mapping de l’ONU ; 6. De tout mettre en œuvre pour la Brigade d’intervention de l’ONU ait accompli son mandat d’ici le 30 mars 2014 afin de laisser place à un processus de consolidation de la paix et aux actions de développement. S’il a été possible de défaire militairement le M23 en quelques semaines, il doit être possible de neutraliser les groupes armés qui restent dans les cinq prochains mois, s’il y a la volonté de le faire ; 7. D’encourager le gouvernement de la RDC à adopter et appliquer nos recommandations ;

III. Aux Forces-vives du Nord-Kivu et au Peuple Congolais dans son ensemble : 1. De continuer de s’opposer, par toutes les voies démocratiques, à toute idée d’intégration ou réintégration de rebelles du M23 ou de tout autre groupe armé au sein des forces de sécurité ; 2. De continuer à s’impliquer activement et à être vigilant pour l’intégrité nationale, la cohabitation pacifique de tous les Congolais et la réalisation de la paix durable.

Fait à Goma, le 19 novembre 2013 Pour la LUCHA (Signé) Micheline Mwendike Kamate & Bienvenu Matumo Militants.

This entry was posted in Uncategorized. Bookmark the permalink.

One Response to Lutte pour le Changements

  1. Yves Verreydt says:

    Parfait !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s